Pourquoi payer en Gônettes plutôt qu’en euros ?

Pour encourager les acteurs locaux qui agissent avec éthique

C’est simple, lorsque vous achetez en euros, vous n’avez aucune idée de ce que va devenir votre argent. Dans 98% des cas, les euros que vous avez en poche sont aspirés par les marchés financiers et affectés à la spéculation. Mais à l’origine, une monnaie est avant tout faite pour circuler et pour favoriser les échanges dans l’économie réelle.

Avec la Gônette, vous aurez la garantie que la monnaie que vous utilisez restera ancrée sur le territoire et sera utilisée dans un réseau économique respectueux des êtres humains et de la nature.

Comme cette monnaie circule localement et plus rapidement que l’euro, elle favorisera la création de circuits courts et dynamisera l’économie lyonnaise. Par conséquent, payer en Gônettes, c’est favoriser l’activité locale et lui permettre d’être tirée vers le haut.

Pour rediriger l’euro vers des projets solidaires et responsables

Exemple du Sol-Violette à Toulouse :

Pour chaque Sol-Violette en circulation, un euro est placé sur deux types de comptes bancaires : soit au Crédit Municipal, soit au Crédit Coopératif. Dans le premier cas, les euros sont utilisés pour octroyer des microcrédits à des personnes en situation d’exclusion financière alors que dans le second, ils servent à financer des projets d’économie sociale et solidaire à Toulouse.

Point commun entre ces deux fonds ? Il s’agit de placements éthiques qui dynamisent l’économie réelle plutôt que le casino des marchés financiers.

Pour notre projet lyonnais, les modalités avec la ou les banques partenaires seront définies dans le courant de l’année 2014.

Pour rattacher la monnaie à notre communauté de valeurs et notre territoire

En tant qu’institution sociale, l’euro et les cartes de crédit qui en découlent ont aujourd’hui perdu tout rapport avec le territoire sur lequel ils s’échangent.

Utiliser la Gônette, c’est aussi rendre possible une réappropriation citoyenne de la monnaie en l’affectant aux valeurs qui nous sont chères, en lien avec le territoire dans lequel nous vivons au quotidien.

Texte adapté du site Sol-Violette (http://solviolette-www.b4.catalyz.fr/citoyens/pourquoi-payer-en-sol-violette).